Histoire de cochons


Rédigé le Mercredi 13 Novembre 2019 à 17:42 | Lu 77 commentaire(s)

Une histoire vraie


Une histoire de cochons

Les cochons et leur mère
Les cochons et leur mère
J’ai eu la malchance de naître au printemps 1942 pendant la guerre, alors que mon père avait disparu.
Maman se retrouvait seule à 17 ans avec 2 enfants en bas âge.
La chance a voulu que je sois confiée à une lointaine parente… qui avait une ferme dans le Loiret et élevait les animaux de la basse-cour et, en liberté, une truie et ses petits cochons, que j’ai toujours connus « roses » câlins et même « rieurs ».
Cette expérience m’a permis de comprendre combien le Cochon est intelligent, prévenant, joyeux et agissant toujours en protégeant « ses maîtres «  et leurs biens.
 

Ils font partie de la famille

Tout d’abord, comme la plupart des animaux, le cochon aime la propreté : notre truie réclamait tous les matins une douche au jet d’eau et un brossage pour retrouver sa belle couleur rose pâle. Elle accompagnait ma tante au marché, et écartait les insolents qui voulaient m’approcher, ou… ma tante!
Cette truie alertait toute la maisonnée des dangers s’approchant et faisait un barrage de son corps pour repousser quiconque voulait me prendre dans ses bras…
Elle n’hésitait pas à réveiller ma tante la nuit, quand elle mettait-bas ses petits auxquels elle avait préparé un lit de paille et de foin. Toute sa nichée et la petite baraque qui l’abritait étaient très propres et impeccablement  nettoyées. 
Ma tante n’aurait vendu, ni mangé les animaux de sa ferme, pour rien au monde… Et surtout pas ses petits cochons.
Pour se nourrir, les pommes étaient partagées entre les enfants et cette Truie - et les oeufs, les glands, les épluchures et quelques miettes suffisaient à calmer la faim.
Comme beaucoup d’enfants, je n’aimais déjà pas la viande, et je trouve horrible et même diabolique l’idée de confiner ces animaux (qui nous ressemblent… mais si, mais si !) et les faire terriblement souffrir en ne respectant aucune de leurs qualités, ni leurs besoins vitaux. 
cochons câlins
cochons câlins







              


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Février 2020 - 17:09 Alice de Montmartre a voulu...

Mercredi 1 Janvier 2020 - 16:28 2020, en guise de vœux